Discussion:
Flèche Wallone, récit
(trop ancien pour répondre)
Jean Gangolf
2018-04-19 10:04:23 UTC
Permalink
Salut tout le monde :)

Petit rapport par écrit de la Flèche Wallonne du 18 avril 2018.

Trouver un Parking, avec le Camping Car. Facile! Il y deux emplacements réservés pour CC au bord de la Meuse. Malheureusement, à notre arrive, il y en avait déjà 20 (ou plus)! :o

Pas de panique, cela va se trouver dans la rue qui contourne le "Mur". Du moins, il y a 15-18 ans, on en trouvait facilement avec la voiture. Surtout que ce jour la il neigeait.. Et bien, pour raccourcir le récit, nous avons trouvé en toute justesse un emplacement au côtés de la rue à Strée! Le prochain village après Huy. C.à.d. +- 4 km jusqu'à l'aire de l'arrivée!!

Ben voila, on ne vas quand-même pas rester dans cette foule, pu les premiers sentent déjà le soleil et la bière!! Alors on descend le Chemin des Chapelles. Pas de course en vue, mais déjà des milliers de gens qui gardent jalousement leur place!!

Au fond du village, on cherche la Côte de Cherave. Chance! On y arrive juste 5 minutes avant le premier passage des Dames! Quelle contraste!! Dans le "Mur", on peut supposer quelque 10-15 mille personnes, déjà! Peut-être que tout le monde n'est pas de suite aux bords de la route lors du passage des dames, mais ces gens sont la! Ne serait-ce aux divers débits de bière, ou de frites et autres...

Dans la côte de Cherave, qui au passant cela soit dit n'est pas uniquement qu'un faux-plat mais aussi un petit Mur(!!), il s'y trouvent des 25 – 30(spectateurs)!!! Sans les milliers!!

Dès le dernier passage ici des dames, on retourne au Mur. C'est fou!! Il faut trouver sa place!! Heureusement, nos voisins étaient deux "gars" de la région valencienne qui étaient très gentil et nous ont fait la place! Il faut insister à la gentillesse car cela n'est pas toujours évident! :(

Dès sa place trouvée, il faut y rester! Donc deux heures au plein soleil. Pour voir les coureurs passer juste trois fois pendant 20-30 secondes!! Pas pour voir la course en soi! Cela se déroule soit au derniers Hectomètres, si on y gardait son endroit depuis tôt le matin, soit on y vas à la Côte de Cheraves la prochaine fois. Se joindre à la folle masse de gens qui y sont aux toutes premières loges! D'autant qu'on voit venir la course sur +- 100 – 200 mètres venir!

Résumé et tuyaux pour des futurs spectateurs: si vous voulez voir la course en soi, mieux vaut éviter ce fameux mur! Le grimper ou descendre, oui, pour avoir le gout. Voir la course: ailleurs! Sauf si vous aimez l'ambiance criante, et que le risque de tomber sur des spectateurs ivres et agressifs ne vous gênent pas.

A la prochaine! :)

Jean (&Juliette) Gangolf
Jean Gangolf
2018-04-19 11:01:04 UTC
Permalink
Epilogue

Nous étions partis dans l'espérance de pouvoir éclaircir l'humanité, ou du moins le suiveurs de ce groupe, sur l'énigme de ce que représente ce fameux panneaux LUC qu'on ne peut rater lors des courses belges. Ceux qui suivent ces courses à la télé savent de quoi je parle.

Malheureusement, on n'a pas croisé ce fameux Monsieur (toujours en tenue Wanty Groupe Gobert) qui tient à l'air à chaque occasion qui se présente son panneau. Comme il y a encore surement des occasions au cours de la saison, j'espère un jour pouvoir vous faire un récit traitant la question fondamentale:

Qui ou quoi est LUC?

A la prochaine :)

Jean Gangolf
Jean-Max Reymond
2018-04-19 17:54:29 UTC
Permalink
Post by Jean Gangolf
Dès sa place trouvée, il faut y rester! Donc deux heures au plein soleil. Pour voir les coureurs passer juste trois fois pendant 20-30 secondes!! Pas pour voir la course en soi! Cela se déroule soit au derniers Hectomètres, si on y gardait son endroit depuis tôt le matin, soit on y vas à la Côte de Cheraves la prochaine fois. Se joindre à la folle masse de gens qui y sont aux toutes premières loges! D'autant qu'on voit venir la course sur +- 100 – 200 mètres venir!
c'est le charme du vélo: attendre des heures pour les voir passer
quelques secondes, quelques minutes sur des étapes de montagne. Se dire
tout ça pour ça, pfff et y retourner joyeusement l'année suivante :-)
--
Jean-Max Reymond
Cyclos Randonneurs Cagnois: http://crcagnes.free.fr
EC Peyrat-23
2018-04-19 18:25:33 UTC
Permalink
"Jean Gangolf" <***@vo.lu> a �crit dans le message de news:5fdc1278-a12f-4b77-aabf-***@googlegroups.com...
Salut tout le monde :)

Petit rapport par écrit de la Flèche Wallonne du 18 avril 2018.

Trouver un Parking, avec le Camping Car. Facile! Il y deux emplacements
réservés pour CC au bord de la Meuse. Malheureusement, à notre arrive, il y
en avait déjà 20 (ou plus)! :o

Pas de panique, cela va se trouver dans la rue qui contourne le "Mur". Du
moins, il y a 15-18 ans, on en trouvait facilement avec la voiture. Surtout
que ce jour la il neigeait.. Et bien, pour raccourcir le récit, nous avons
trouvé en toute justesse un emplacement au côtés de la rue à Strée! Le
prochain village après Huy. C.à.d. +- 4 km jusqu'à l'aire de l'arrivée!!

Ben voila, on ne vas quand-même pas rester dans cette foule, pu les premiers
sentent déjà le soleil et la bière!! Alors on descend le Chemin des
Chapelles. Pas de course en vue, mais déjà des milliers de gens qui gardent
jalousement leur place!!

Au fond du village, on cherche la Côte de Cherave. Chance! On y arrive juste
5 minutes avant le premier passage des Dames! Quelle contraste!! Dans le
"Mur", on peut supposer quelque 10-15 mille personnes, déjà! Peut-être que
tout le monde n'est pas de suite aux bords de la route lors du passage des
dames, mais ces gens sont la! Ne serait-ce aux divers débits de bière, ou de
frites et autres...

Dans la côte de Cherave, qui au passant cela soit dit n'est pas uniquement
qu'un faux-plat mais aussi un petit Mur(!!), il s'y trouvent des 25 –
30(spectateurs)!!! Sans les milliers!!

Dès le dernier passage ici des dames, on retourne au Mur. C'est fou!! Il
faut trouver sa place!! Heureusement, nos voisins étaient deux "gars" de la
région valencienne qui étaient très gentil et nous ont fait la place! Il
faut insister à la gentillesse car cela n'est pas toujours évident! :(

Dès sa place trouvée, il faut y rester! Donc deux heures au plein soleil.
Pour voir les coureurs passer juste trois fois pendant 20-30 secondes!! Pas
pour voir la course en soi! Cela se déroule soit au derniers Hectomètres, si
on y gardait son endroit depuis tôt le matin, soit on y vas à la Côte de
Cheraves la prochaine fois. Se joindre à la folle masse de gens qui y sont
aux toutes premières loges! D'autant qu'on voit venir la course sur +- 100 –
200 mètres venir!

Résumé et tuyaux pour des futurs spectateurs: si vous voulez voir la course
en soi, mieux vaut éviter ce fameux mur! Le grimper ou descendre, oui, pour
avoir le gout. Voir la course: ailleurs! Sauf si vous aimez l'ambiance
criante, et que le risque de tomber sur des spectateurs ivres et agressifs
ne vous gênent pas.

A la prochaine! :)

Jean (&Juliette) Gangolf
----------------------------------------------------------
Passion, quand tu nous tiens!

Et de mon côté, cela a été un grand plaisir de voir gagner le jeune
Alaphilippe, un batailleur dont nous suivons les progrès depuis tout jeune,
voisin montluçonnais qui aime bien venir s'entrainer sur nos routes
creusoises. J'ai fait la dernière montée du mur debout, un mètre devant la
télé, hyper concentré en arrivant au pied, comme si c'était moi le favori
qui venait pour gagner! Un beau moment...
@+
DG (EC Peyrat-23)

Loading...